CHARGEMENT

Tapez pour rechercher

Cinéma Musique People

NIGERIA : Émoi suite à des révélations de viol impliquant un pasteur et l’épouse d’un célèbre musicien

Partager
Pasteur Biodiun Fatoyinbo de la communauté COZA accusé de Viol

Dans une interview réalisée par Y-TV, l’épouse du célèbre musicien Timi Dakolo, Busola Dakolo, a révélé que le pasteur fondateur de la communauté COZA, l’aurait violée alors qu’elle était encore jeune. Un pavé dans la marre qui n’a pas tardé à faire réagir l’accusé, le pasteur principal de COZA, Biodun Fatoyinbo, ainsi qu’un ancien candidat à l’élection présidentielle. Alors que les protagonistes réagissent par media interposé, Le candidat à la présidentielle du Parti de la conscience nationale (PCN), Thomas-Wilson Ikubese, a exhorté le pasteur principal de COZA, Biodun Fatoyinbo, et l’épouse du musicien à ester en justice pour fixer les responsabilités. Il a ensuite félicité le couple Dakolo pour l’audace et le courage à dénoncer une telle situation, avant de saluer la promptitude du pasteur à réagir aux allégations de Busola Dakolo. « Les victimes de viol sont stigmatisées au Nigéria, ce qui oblige beaucoup de ces victimes à rester silencieuses et à soigner leurs blessures en secret, ce qui enhardit les coupables de nouveaux exploits. Je félicite M. Timi Dakolo d’avoir encouragé son épouse, mère de trois enfants, à s’exprimer et à la soutenir. Je félicite Mme Busola Dakolo pour ses critiques audacieuses envers la société. Je remercie le révérend Abiodun Fatoyinbo d’avoir réagi promptement à cette récente allégation dans un communiqué de presse, contrairement à 2013 où il a gardé le silence sur l’allégation de scandale sexuel à son encontre d’un ancien membre de COZA, Ese Walter ».

Busola Dakolo lors de l’interview à travers laquelle la révélation de viol par le pasteur Biodiun Fatoyinbo

Dans une déclaration qu’il a publiée en ligne, l’homme de Dieu a nié avoir violé la femme. Fatoyinbo a admis que Busola Dakolo et sa famille « ont fréquenté l’église au tout début de l’église en 1999 », mais affirme qu’il « n’a jamais eu de contacts privés avec elle au-delà de mes tâches pastorales ». Il a en outre insisté : « Je n’ai jamais violé auparavant, pas même en tant que non croyant ». Fatoyinbo a également menacé d’intenter des poursuites contre Dakolo et RED Media, propriétaires de Y! Télévision. « Mes avocats ont été mis au courant et instruits d’intenter des actions pénales et civiles contre toutes les personnes qui font de telles fausses allégations, que ce soit directement ou par procuration », a-t-il prévenu. De son côté, Busola Dakolo a reçu le soutien des collègues de son musicien d’époux.  Des artistes tels que Don Jazzy, Banky W. Mercy Johnson et d’autres réagi sur leurs pages de médias sociaux en solidarité avec Busola Dakola et ont condamné les actions du pasteur Biodiun Fatoyinbo. L’autre plaie de la société africaine est le mépris de la présomption d’innocence, qui sera fortement ignorée dans cette affaire qui promet bien des surprises.

Tags:

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *