CHARGEMENT

Tapez pour rechercher

Mode & cinéma Mode homme Style

Mode : S’habiller casual chic, Une affaire d’équilibre, messieurs!

Partager

Tout homme de qualité doit pouvoir se pauser en début de semaine pour trouver la tenue parfaite. Les lundis matin, c’est une véritable galère que de trouver la combinaison vestimentaire parfaite pour le boulot, ou un rendez-vous. Le « Casual chic » pourrait être une solution rapide et puissante. Deux mots que tout le monde connaît, pourtant leur association n’est pas toujours simple. Dans les magazines, les campagnes de pub, les forums, le casual chic est partout. Il a infiltré le vestiaire masculin il y a plusieurs décennies, mais vit à travers les tendances. La définition du casual, et surtout du chic, évolue selon les modes et les époques ! Dans cette première partie de notre dossier, nous planteront le décord de base d’un look puissant, avant d’évoluer prochainement sur des déclinaisons plus raffinées….

« Casual chic », que renferme ce vocable que même certains férus de mode cernent peu ?

En clair, « Casual » fait référence au vestiaire décontracté dans son ensemble. Bermudas d’été, chinos en gabardine, joggings en flanelle ou sneakers (Tenis) basses en toile. Tout ce qui sort d’un registre formel trouve généralement sa place sous l’étiquette casual. Ce qui définit ce type de vêtement n’est donc pas lié à son esthétique, sa fabrication, ni même sa qualité mais presque exclusivement à sa destination, son usage. Quant au « Chic« , lui, est un peu plus difficile à définir. Ce qui est chic pour certains peut ne pas l‘être pour d’autres, quoique sa proximité avec la notion d’élégance, plus consensuelle, le rende relativement objectif. Si le costume a tendance à mettre tout le monde d’accord, la notion de chic est sujette à l’évolution en fonction des tendances et de la mode. Le costume des années 80 n’a assurément pas la même coupe que celui des années 2019, par exemple.

 « le smoking ou le complet trois pièces restent des incontournables »

En ce qui nous concerne, le smoking ou le complet trois pièces restent des incontournables, bien que le cintrage et le padding suivent des modes et évoluent… nous  pensons aussi au polo, dont les coupes évoluent très peu contrairement aux tee-shirts et aux chemises, mais qui conserve toujours une certaine allure. 

Comment construire ce style à partir de basiques et de pièces un peu plus fortes. 

Hybride par essence, le casual chic ne manque pas d’atouts. Il sera accepté et reconnu dans votre entourage, même par des novices. Vous avez plus de chances de recevoir des compliments par votre belle-mère en portant un ensemble blazer/jean qu’en ninja techwear vêtu de noir (même en exécutant le look de la meilleure manière possible). C’est un style qui est très rassurant pour les débutants, car il y a peu de risques de « polarisation négative ». C’est donc un bon moyen d’appréhender le vêtement sans perdre en confiance en soi. Son équilibre très clair, à la fois masculin ET élégant ET décontracté. 

Il y a donc une certaine souplesse : on peut pousser le curseur vers l’élégant ou le décontracté, en jouant sur les chaussures par exemple. Car justement, le casual chic laisse une grande liberté de choix niveau chaussures : sneakers, derby, desert boots, chelsea boots… Les possibilités sont nombreuses (allez mettre une paire de derby dans un style streetwear, ça va être compliqué). En règle générale, la base de ce courant est bien le casual, que l’on agrémente de pièces habillées. L’inverse, qui consisterait à partir d’une tenue habillée pour lui intégrer des éléments informels, est plus rare car éloigné de l’esprit de base. Même si ce n’est pas impossible . Alors messieurs, osons cette semaine et cassons les codes vestiaires de pour sublimer nos charmes!

Tags:

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *