CHARGEMENT

Tapez pour rechercher

High-Tech Internet

FaceApp : Vous donnez tous vos droits en utilisant son filtre vieillissant

Partager

Depuis plusieurs jours l’application FaceApp lancée en 2017 a refait surface et cartonne sur internet. Même si cela vous amuse, vous devez savoir que c’est un tombeau ouvert pour vos données personnelles. Vous renoncez à vos droits à l’image.

Les conditions d’utilisation de l’application éditée par Wireless Lab sont assez claires sur la question des droits : En utilisant FaceApp vous cédez tous vos droits en matière d’image à l’éditeur. Si vous voulez y jeter un coup d’œil c’est par ici : https://faceapp.com/terms

On est relativement habitué à ce que nos données personnelles soient utilisées, non sécurisées et vendues par les services internet que nous utilisons, dans le cas de FaceApp il ne faut pas chercher bien loin pour comprendre la gravité de ce problème, en effet au chapitre traitant la question du stockage de ces données, il n’y a aucun paragraphe parlant du chiffrage des données, plus grave, la clause de confidentialité indique ne pas pouvoir « garantir la sécurité d’aucune information que vous transmettez à FaceApp ou garantir que les informations du Service ne puissent être accessibles, dévoilées, altérées ou détruites ».

Ne l’oubliez pas, quand c’est gratuit, c’est vous le produit.

Lorsque vous utilisez FaceApp, vous devez comprendre que vos données personnelles sont vendues à des annonceurs, les explications de cette pratique restent vagues et généralistes dans les conditions d’utilisation de l’application. Mais il faut aussi savoir que vos photos sont partagées dans les différents services de la société pour des tests et améliorations de leurs différents produits…Lire la suite sur le Blog de M. YAPO

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *