CHARGEMENT

Tapez pour rechercher

Business Économie Finances

Dubaï : l’immobilier de luxe, un paradis de blanchiment d’argent

Partager

Alors que les Etats-Unis d’Amérique s’apprêtent à activer une loi anti blanchiment d’argent à travers l’immobilier, Dubaï offre de longs jours aux réseaux criminels.  Avec ses hôtels de luxe, ses gratte-ciels et ses îles artificielles, Dubaï projette au monde un paradis de luxe ultra-moderne. Derrière le paysage urbain chatoyant se cache l’un des pôles de blanchiment d’argent les plus secrets et les plus économes en argent du monde.

Selon Transparency International, le gouvernement du Royaume-Uni a pris des mesures importantes ces dernières années, pour garder le patrimoine immobilier londonien hors de portée des fonds étrangers suspects et pour empêcher les sociétés anonymes détenues dans les territoires d’outre-mer. Cette mesure sonne comme un écho favorable à la démarche américaine en la matière. Cela rendra lentement plus difficile pour les politiciens corrompus et les groupes du crime organisé du monde entier de blanchir leurs milliards grâce à la combinaison de paradis fiscaux offshore et du secteur de l’immobilier de luxe existant dans le système britannique. Mais ce n’est que sur les territoires britanniques et le monde est vaste. Les autorités de Dubaï, eux, ont une autre approche de la question. Coopérer avec les réseaux criminels peut renflouer les caisse et permettre d’entretenir le luxe insolant de l’émirati. Un nouveau rapport d’enquête publié cette semaine par le Projet de signalement du crime organisé et de la corruption (OCCRP) montre que l’Emirat de Dubaï offre aux criminels et aux corrompus une alternative facile pour blanchir leurs avoirs mal acquis, notamment par le biais de biens immobiliers haut de gamme.

Selon le rapport, des appartements à Dubaï d’une valeur de plusieurs millions de livres peuvent être achetés en échange de sacs d’argent et peu de questions sont posées. Quelques jours après la fin de l’achat, la transaction peut être annulée et l’argent remboursé électroniquement sur un compte bancaire choisi par l’acheteur. « Cet endroit est un paradis de blanchiment d’argent », a déclaré à la presse un expert en entreprises. En réalité, toutefois, des personnes sanctionnées par des sanctions internationales, y compris des personnalités du crime organisé de Russie et d’Asie centrale, ont réussi à mettre leur argent dans le panier du secteur immobilier florissant de Dubaï.

Tags:

Vous pourriez aussi aimer

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *