CHARGEMENT

Tapez pour rechercher

Actualités Société

Côte d’Ivoire/Sécurité: L’identité des bandits abattus à Yopougon Gesco connue

Partager

L’on peut afin mettre un visage sur les deux quidams qui ont tentés de taillader un gendarme au corridor nord d’Abidjan à Gesco dans la commune de Yopougon ce samedi 15 Juin 2019.
Il s’agit de deux jeunes artistes du groupe BE_BOYZ bien connus dans le milieu du Show Biz ivoirien et certains pays de la sous-région. Djo Papus et Serpico étaient bien partis pour se frayer un chemin dans le monde de la musique. Malheureusement la drogue forte a pris le dessus et les a fait dévier de la voie tant rêvée dès l’entame de leur carrière. Ils se sont donc laissés allés à l’extase infinie et irréversible. Depuis plusieurs mois, ils n’ont plus eu de contrôle sur eux-mêmes au grand désarroi de leurs managers qui ont décidé de les mettre en quarantaine
Djo Papus interné dans un camp de prière à Gesco et Serpico ramené chez son oncle ont réussi à fuguer. Dans leur délire, ils ont décidé de « se révolter contre la société », de libérer, selon eux, le peuple de Dieu.
le samedi 15 juin dernier, avant de mettre le grappin sur les fidèles de l’église où avait été conduit Djo Papus la veille, une descente a d’abord été effectuée au corridor de Gesco. Ils s’y sont attaqués aux gendarmes stationnés au corridor t faisant une victime grave parmi les éléments de faction.
Djo Papus et Serpico ont été, quant à eux, tués sur le coup.
Les corps ont été déposés dans une morgue de la place et une enquête a été ouverte.
Notons que le gendarme grièvement blessé a été pris en charge à l’Hôpital militaire d’Abidjan (HMA) et sa vie serait hors de danger.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *