CHARGEMENT

Tapez pour rechercher

Actualités Gouvernement Politique

Côte d’Ivoire: Concours d’entrée à la fonction publique, le coût de la visite médicale suscite l’indignation.

Partager

Le ministère ivoirien des eaux et forêts a fixé, il y’a quelques jours, à 120.000 Fcfa le coût de la visite médicale approfondie pour tous les candidats à l’intégration de la brigade spéciale de surveillance et d’information (BSSI). Cette visite médicale s’effectuera dans une clinique privée d’Abidjan. L’information a été donnée par le ministère à travers un communiqué qui précise également le programme des visites médicales.

La population ivoirienne s’offusque du coût de la visite médicale, qu’elle qualifie d’abusif.  

Brigade spéciale de surveillance et d’information (BSSI) , une unité d élite des commandos forestiers de Côte d Ivoire, pour laquelle l état de Côte d ivoire recrute.

En Côte d’Ivoire, le coût des visites médicales effectuées dans le cadre des concours d’état tourne généralement autour de 30.000 Fcfa. Par ailleurs, ces visites ont pour la plupart  lieu dans des établissements sanitaires publics.

C’est donc logiquement que la population s’est offusquée de cette mesure singulière. D’autant plus qu’aucune explication n’a été fournie par le ministère. Ainsi, cette décision du ministère des eaux et forêts telle que rendu public, est une grande première dans notre pays. De plus, elle est en déphasage flagrante avec les réalités contextuelles de notre pays. Non seulement elle est en contradiction avec la volonté  du gouvernement qui fait du social  une priorité, mais encore, elle fait abstraction du contexte économique et sociale difficile des populations.

Une décision impopulaire, déconnectée d’un contexte économique difficile

Amadou Gon Coulibaly, Premier ministre de Côte d Ivoire

Même le gouvernement qui s’enorgueillie de ses bons résultats économiques, et d’une croissance économique continue, ne nie pas le chômage et l’extrême pauvreté qui touchent les jeunes. C’est d’ailleurs conscient de ces difficultés qu’il a placé l’année 2019 sous le sceau de l’action social. Si dans cette perspective, le montant de la visite médicale d’un concours étatique doit atteindre 120.000 Fcfa, soit 183€, il y a lieu de se poser des questions sur le sens de l’expression « faire du social », qui sert de paravent politique au gouvernement ivoirien. En tout état de cause, la décision du ministère des eaux et forêts remet au gout du jour la question de la crédibilité des politiques engagées par le chef du gouvernement, Amadou Gon Coulibaly. Cette décision pose avec acuité la question de l’opérabilité des programmes du gouvernement et de la conduite de l’action  publique. Elle renseigne surtout sur la nature et la pertinence des innovations en cours dans nos administrations.

Dans un tel contexte, l’émergence tant annoncée ne restera qu’un concept réel sur les calendes grecs et politiquement irréalisable.

   Olivier Messou

Tags:

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *