CHARGEMENT

Tapez pour rechercher

Actualités Politique Société

Arabie Saoudite: Islam et paix, le 44e symposium sur le Hajj en réponse.

Partager

Le ministre du Hajj et de la Omra, le Dr Mohammed Saleh bin Taher Bentin, a clôturé le 44 e grand symposium du Hajj à La Mecque  le week-end dernier. Avec pour thème « La coexistence et la tolérance de l’islam », l’événement a vu la participation  de scientifiques, des docteurs d’élite et des intellectuels du Royaume, ainsi que du monde. 

« Les pèlerins sont des habitants de la Mecque, avec environ 350 000 travailleurs à leur service »

Le Dr Mohammed Saleh a déclaré que le symposium reflétait l’attention du gardien des deux saintes mosquées et de SAR, le prince héritier, pour propager la tolérance. Mais aussi le suivi par le roi des affaires du Hadj et les projets de développement à La Mecque, à Medinah et à Mashaer. Alors que la propagande islamiste à fortement entaché l’image de l’Islam et que certaines puissances accusent le royaume de soutenir le terrorisme, l’Arabie Saoudite passe ainsi à l’offensive diplomatique. Selon le ministre, le royaume a délivré environ 2 millions de e-visas sans qu’il soit nécessaire pour les pèlerins de se rendre dans les ambassades. Et de poursuivre en ajoutant que le symposium avait abordé de nombreux sujets scientifiques, médicaux et religieux: « La Mecque reçoit aujourd’hui une foule de pèlerins égale à sa population, l’excellente organisation nous donne l’impression que les pèlerins sont des habitants de la Mecque, avec environ 350 000 travailleurs à leur service »,  s’est-il satisfait.

« La sympathie des travailleurs du Hajj influence les pèlerins et la tolérance soutient la fraternité »

Tous les autres intervenants ont mis l’accent sur la « coexistence » comme facteur clé pour la construction d’un monde meilleur

Son Excellence  Abdullah Al-Rabiah, conseiller auprès de la Cour royale et superviseur général de KSусск, a quant à lui , passé en revue les initiatives de coexistence du Centre, au cours de la session « La science et l’islam au service des sociétés ». Il a également souligné  le soutien humanitaire du Royaume. Le Dr Amr Ezzat, président du conseil d’administration de l’hôpital 57357, a pour sa part remercié les organisateurs, et laissé place au  Dr Abdullah Abu Bakar, président de Sanid Cancer Patients Care. Il a dans son propos abordé l’éducation à la santé des enfants pour une meilleure sensibilisation. Le docteur Husam Zawawi, bactériologiste saoudien et professeur à KSUHS, a dressé la liste des efforts déployés par le Royaume pour réduire les maladies infectieuses. Tous les autres intervenants ont mis l’accent sur la « coexistence » comme facteur clé pour la construction d’un monde meilleur.  Lors de la séance intitulée « Méthodologie de tolérance et de coexistence de l’islam », Cheikh Saad Al-Shathri, conseiller du Conseil des deux saintes mosquées et membre du Conseil supérieur des savants, a déclaré que: « La sympathie des travailleurs du Hajj influence les pèlerins et la tolérance soutient la fraternité ».

« La sympathie des travailleurs du Hajj influence les pèlerins « 

M. Saleh Humaid, conseiller à la Cour royale et membre éminent du groupe Scholars, a déclaré que: « La coexistence réunit tout le monde ». Cheikh Abdul Rahman Al-Sudais, président de la Sainte Mosquée, de la Mosquée du Prophète et de l’Imam de la Sainte Mosquée, a déclaré: « Le Hajj est un message pratique. Le Coran et la Sunna se soucient de la coexistence. » Cheikh Maqsid Bek, grand mufti du Kirghizistan, a déclaré: «L’humanité n’a jamais connu la coexistence comme dans l’islam». Parmi les autres sessions du symposium, notons « L’humanité à l’ère numérique » et « Les portes de l’orientation de l’islam » présidées par le Dr. Abdul Fattah Mashat, vice-ministre du Hajj et de la Umra. Pour conclure, le Dr Abdul Aziz Wazzan, président du comité exécutif du symposium, a remercié le ministre du Hadj et de la Omra et son suppléant pour leur contribution à la réussite du symposium. Une action qui replace le royaume en tête des pays qui militent en faveur d’un Islam modéré. Belle réplique pour redorer l’image de la monarchie, en attendant sa réaction pour les attaques sur les droits de l’homme.

Tags:

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *